Accompagnement à la naissance et coaching de grossesse | Rive-Sud & Montréal Suivez-nous sur :

FAQ

FAQ

Q?

Combien coûtent les services de la Fée Marraine ?

R

Comme chaque situation est différente, que chaque couple a son histoire et que les besoins de chacun varient beaucoup, la Fée Marraine a développé une série de forfaits qui peuvent se moduler selon vos besoins. Pour mieux déterminer de quelle façon la Fée Marraine peut le mieux être à votre service, une rencontre découverte gratuite avec les futurs parents est offerte. Suite à cette rencontre vous serez en mesure de choisir ce qui vous convient le mieux, autant pour votre portefeuille que pour votre mieux-être. Au plaisir de faire votre connaissance ❤.

Q?

Est-ce que je mets mon bébé en danger en refusant une intervention médicale?

R

Il s’agit d’une des préoccupations les plus répandues parmi les femmes qui hésitent à s’offrir les services de la Fée Marraine. Cette crainte est tout à fait légitime lorsqu’on ne connaît pas vraiment la pratique d’une accompagnante. Le premier élément essentiel qui est enseigné est : vos droits et vos devoirs. L’accouchement, à la base, n’est pas une condition médicale ou une maladie. Vous avez donc le droit de refuser ou d’accepter des interventions. Mais pour ce faire, vous devrez avoir fait vos devoirs pour comprendre les avantages et les risques de ces interventions. Cela s’appelle, faire des choix vraiment éclairés, en toute confiance. Les deux côtés d’une même médaille sont souvent bien différents. Savoir, c’est pouvoir. La Fée Marraine se donne le mandat de vous redonner le pouvoir sur votre corps, vous donner la confiance nécessaire pour vivre votre accouchement selon votre volonté. Avec son enseignement, vous serez en mesure de vraiment décider ce qui est le mieux pour vous et votre bébé, intervention ou non, sans que la peur prenne toute la place et vous paralyse.

Q?

Quelle est la différence entre une accompagnante à la naissance et une sage-femme ?

R

Il y a plusieurs différences. La principale étant que l’accompagnante ne peut poser aucun geste médical. Donc, pas de diagnostic, de prescription de médicaments, aucune mesure (pression, température, mesure du col, hauteur utérine, poids, etc.). Elle ne procédera pas à l’accouchement, sauf en cas d’extrême urgence, comme le ferait un bon samaritain. Son rôle est d’offrir aux couples un soutien éducatif, physique, affectif et psychologique, autant durant la grossesse, l’accouchement que la période postnatale. Les deux rôles sont très complémentaires, mais l’accompagnante peut travailler partout où les mamans accouchent, contrairement aux sages-femmes qui ne pratiquent qu’en maison de naissance ou à domicile (sauf exception).

Q?

Quelle formation doit avoir une accompagnante à la naissance ?

R

Au Québec, la formation des accompagnantes à la naissance n’est pas encore réglementée. Toutefois, pour être reconnue par l’Association Québécoise des Accompagnantes à la Naissance (AQAN), l’accompagnante doit avoir suivi une formation de base ainsi que des formations complémentaires, selon ses intérêts. Par exemple, la Fée Marraine possède plus de 400 heures de formation entourant les domaines suivants : herboristerie, Ballon-forme couple©, deuil périnatal, dépression post-partum, alimentation saine de la femme enceinte, histoire de la maternité, soins au naturel pour maman et bébé, allaitement, massage pour femmes enceintes, etc. La formation continue fait partie intégrante du travail de l’accompagnante.

Q?

Est-ce qu’on peut avoir recours à la péridurale lorsqu’on travaille avec la Fée Marraine ?

R

Bien sûr! Le rôle de la Fée Marraine n’est pas d’imposer un modèle unique et rigide de l’accouchement, au contraire. Elle est là pour vous donner les outils et les informations nécessaires afin que vous soyez en mesure de faire des choix éclairés et surtout connaître les alternatives disponibles. Une fois que la femme enceinte et son conjoint ont toutes les clés en main, ils peuvent davantage se faire confiance et déterminer en toute connaissance de cause quelle intervention est pertinente pour eux. Une phrase clé dans la pratique : « C’est votre accouchement, pas le mien! ».

Q?

Est-ce qu’une doula, c’est la même chose ?

R

Hé oui! C’est la même chose qu’une accompagnante à la naissance. Il s’agit du terme qui est plus utilisé en Europe et dans les milieux anglophones. J’aime bien cette appellation, c’est plus court et c’est tellement réconfortant ?.

Q?

Est-ce que papa aura quand même sa place à l’accouchement ?

R

Grâce au service d’accompagnement de la Fée Marraine, le papa ou la partenaire, pourra prendre toute la place qui lui revient vraiment. Il sera mieux outillé pour aider la maman à vivre son accouchement comme elle le souhaite. Il aura fait le plein de stratégies et saura pourquoi il pose tel ou tel geste. La Fée Marraine sera là pour lui souffler à l’oreille les petites choses qui font toute la différence. Il pourra être vraiment présent auprès de sa compagne plutôt que de s’occuper de tout ce qui se passe autour. Si l’accouchement devient un véritable marathon, il aura la possibilité de reprendre des forces pendant que la Fée Marraine prendra la relève. Ce travail d’équipe permet à tout le monde d’être en confiance et de bien vivre le moment présent.

Q?

Comment choisir son accompagnante ?

R

Vivre son accouchement avec quelqu’un d’autre qu’un proche n’est pas évident. Une accompagnante fera partie d’un moment de votre vie des plus intimes. C’est pourquoi il est primordial que vous ayez une belle relation avec elle. Prenez le temps de connaître ses valeurs, sa façon de travailler, de sentir son approche. La confiance, le respect, la communication, l’humour, le « feeling » général est très important. Dans le choix de votre accompagnante, je recommande de suivre votre cœur, autant pour papa que pour maman, c’est le meilleur guide que vous puissiez suivre ❤.

Q?

Pourquoi avoir recours aux services d’une accompagnante si on accouche en Maison de naissance ?

R

Les femmes qui ont la chance d’avoir un suivi sage-femme se posent souvent cette question. Puisque l’approche de la sage-femme est souvent plus personnalisée et plus humaine que celle des médecins (je dis bien en général !), le besoin d’un soutien supplémentaire est moins évident. Ce qui est important de savoir c’est que, lors de l’accouchement, la sage-femme ne pourra peut-être pas être avec vous pour toute la durée du travail. Elle a souvent plus d’une patiente à la fois à s’occuper et doit également répondre à des devoirs médicaux (paperasse, suivi, etc.) durant l’accouchement. Donc, si vous souhaitez avoir une présence chaleureuse et réconfortante en continu, qui saura aussi guider votre partenaire, le choix d’une accompagnante à la naissance est tout à fait indiqué.